L’art de bien rédiger un communiqué de presse : nos conseils

5 Août 2022

Le communiqué de presse est un outil de communication essentiel pour crédibiliser l’image de votre entreprise, vous créer des opportunités et surtout informer les journalistes de vos actualités ! Même si la place des réseaux sociaux est prédominante à l’heure actuelle, le communiqué reste une méthode traditionnelle plébiscitée par les journalistes. Mais rédiger un bon communiqué de presse ne s’improvise pas. Il convient de respecter quelques règles pour faire mouche et attirer l’attention des médias. Voici nos conseils pour rédiger un communiqué de presse efficace.

Rédiger un communiqué de presse : à quelles occasions ?

Un communiqué de presse est un outil utilisé par les agences ou les services de relations presse pour promouvoir une information auprès des journalistes. Il peut être diffusé à l’occasion de plusieurs événements dans la vie d’une entreprise, tels qu’une levée de fonds, la nomination d’une nouvelle direction, le rachat d’une filiale, le lancement d’un produit, la présentation d’un partenariat, le rebranding de l’entreprise…

Il permet de solliciter les journalistes par rapport à une actualité fraîche de la marque. Ces derniers, s’ils jugent l’information intéressante, la relaient ensuite dans leur média pour toucher la cible visée. C’est donc un outil non négligeable qui participe à obtenir une plus grande visibilité médiatique, et à accroître votre notoriété auprès de votre cible. Nous vous conseillons donc de produire rapidement une excellente traduction commerciale de ce document pour une meilleure compréhension par les journalistes étrangers.

Le communiqué de presse est l’allié de toute entreprise, même si certaines ont tendance à le bouder, faute de ne pas savoir comment s’y prendre pour le rédiger.

5 règles d’or pour écrire un bon communiqué de presse

1. Déterminer l’objectif et le sujet du communiqué

Avant d’attaquer la rédaction de votre communiqué de presse, il est important de fixer votre objectif. Que cherchez-vous à atteindre avec l’envoi de ce communiqué : Souhaitez-vous fidéliser votre cible ? Acquérir de nouveaux clients ? Gagner en notoriété et en crédibilité ?

Une fois défini, il faut identifier le sujet sur lequel vous allez communiquer, en accord avec l’objectif fixé. Un communiqué de presse = une actualité. S’agit-il d’annoncer un partenariat ? Une nouvelle offre ? Une nomination au sein de la marque ?

Et enfin, il est essentiel de bien cibler les médias que vous souhaitez toucher. S’agit-il de la presse spécialisée ou généraliste ? Faites un fichier presse en recensant tous les médias qui peuvent être potentiellement intéressés par votre information et qui touchent vos clients.

2. Définir un angle d’approche

La seconde étape consiste à fixer un angle susceptible de susciter l’intérêt des journalistes. Définir un sujet, c’est bien, mais celui-ci peut être vaste. Il est nécessaire de le traiter en vous focalisant sur un aspect spécifique de votre actualité. Celui qui sera le plus pertinent pour le média et l’audience.

Il faut garder en tête que les journalistes sont sur-sollicités quotidiennement et n’ont que très peu de temps à accorder à la lecture des communiqués de presse. Il faut donc réussir à trouver un angle qui fera mouche !

3. Soigner le contenu

Un communiqué doit avoir un titre accrocheur, être concis et clair. Il doit être compréhensible par tous, il convient donc de bannir le jargon professionnel et de vulgariser l’information.

Il est conseillé d’écrire des phrases courtes, et d’essayer de ne pas employer de superlatifs ou d’adverbes. Les tournures commerciales sont également à proscrire. Un communiqué de presse n’a pas pour objectif de vendre, mais d’informer et de relayer une information.

Il faut donc rester factuel et utiliser un ton simple, neutre et un style impersonnel. N’hésitez pas à donner des chiffres, des dates ou tout autre élément justifiant vos propos.

4. Respecter la bonne structure

Rédiger un communiqué de presse nécessite de respecter quelques codes stricts. Voici le squelette d’un bon communiqué :

  • Faites apparaître la mention “communiqué de presse” en haut du document (à gauche, à droite ou au centre).
  • Ajoutez le logo de la marque afin que le journaliste identifie votre entreprise,
  • Mettez la date afin de situer l’actualité dans le temps.
  • Travaillez un titre percutant (mais non promotionnel !) pour attirer l’attention du journaliste et attiser sa curiosité.
  • Écrivez un chapô, où l’information est résumée en 5 lignes. Il répond aux questions : qui, quoi, quand, comment, où et pourquoi. 
  • Divisez le corps du communiqué de presse à l’aide de sous-titres et de paragraphes. 1 idée équivaut à 1 paragraphe. Respectez la fameuse “pyramide inversée” : commencez par l’information la plus importante, puis continuez avec les détails secondaires. 
  • Présentez votre entreprise dans une section “à propos”. Vous pouvez également mettre un lien vers votre site web et vos réseaux sociaux.
  • Précisez un contact presse afin que les journalistes puissent vous joindre si besoin d’informations plus complètes.

5. Faire une bonne mise en page

Pour sa mise en forme, sachez qu’un bon communiqué de presse n’excède pas une  à deux pages maximum.

Il doit aussi être aéré pour donner envie de lire. C’est pour cette raison que le respect de la structure est important.

Ne faites pas des paragraphes trop longs, et n’hésitez pas à faire ressortir en gras les informations clés, les titres et les sous-titres. Ces éléments doivent être visibles en un coup d’œil.

Il est aussi possible d’ajouter des images ou du contenu média interactif pour le rendre plus visuel et attrayant. Cela augmentera vos chances de vous démarquer pour ne pas atterrir dans la poubelle des journalistes !

Si vous n’êtes pas à l’aise sur la rédaction de vos communiqués de presse, confiez cette mission à une agence de relations presse. Par ailleurs, si vous souhaitez internationaliser votre marque, la traduction des communiqués de presse par une agence de traduction marketing est essentielle pour susciter l’intérêt des médias étrangers. L’agence pourra également vous conseiller quant aux éventuelles adaptations à proposer afin d’offrir aux journalistes étrangers une information localisée.