Accessibilité web d’un site multilingue : les bonnes pratiques pour l’améliorer

Accessibilité handicapé

Proposer un site internet multilingue est une belle opportunité pour capter des clients potentiels étrangers et développer l'activité de votre entreprise sur d’autres marchés. Localiser vos contenus est un point clé. Mais cela ne suffit pas si vous voulez toucher le plus grand nombre d’internautes. En effet, un autre public tout aussi porteur mérite votre attention : les personnes en situation de handicap. Indépendamment de leur langue, elles requièrent la mise en place de certains aménagements pour rendre votre site web accessible. Découvrez les enjeux de l’accessibilité web, l’importance d’y parvenir et les bonnes pratiques à adopter.

 

 

Pourquoi rendre votre site web accessible ?

Plusieurs raisons peuvent vous inciter à travailler sur l'accessibilité de votre site multilingue.

Respecter les obligations légales à l’international

Canada, Europe (France, Luxembourg…), Etats-Unis… Les pays du monde entier appliquent différentes réglementations en faveur de l'accessibilité des sites internet. Ne pas les respecter, c’est prendre le risque notamment d’être redevable de pénalités financières conséquentes.

Voici quelques exemples de textes de loi et normes à suivre pour être en conformité en matière d'accessibilité numérique :

  • WCAG (Web Content Accessibility Guidelines). Ce référentiel des règles à respecter pour une meilleure accessibilité web est la norme de référence à l'international. Il a été conçu par le groupe de travail Web Accessibility Initiative (WAI) à l'initiative du W3C (World Wide Web Consortium). Fondé par Tim Berners-Lee, cet organisme non gouvernemental international est chargé d’améliorer l'accessibilité web et d'établir des recommandations.
  • Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005 en France. Les services de communication au public en ligne de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics doivent appliquer les recommandations internationales en matière d'accessibilité des sites web.
  • Nouvelle version de la loi accessibilité numérique en France et son décret du 24 juillet 2019. L'obligation d'accessibilité est étendue au secteur privé pour les entreprises générant un chiffre d’affaires annuel de 250 millions d’euros.
  • RGAA (Référentiel Général d'Accessibilité pour les Administrations). Ce document traduit les recommandations du WCAG pour les sites web du service public français.

Le saviez-vous ? En cas de non-conformité aux exigences d'accessibilité pour les entreprises françaises concernées, une amende de 20 000 euros annuelle peut leur être infligée.

Proposer une meilleure expérience utilisateur à tous les internautes

La mise en œuvre d’améliorations significatives pour rendre les sites internet plus accessibles n’est pas profitable uniquement aux personnes handicapées ! En effet, les mesures prises améliorent l’expérience globale de tous les internautes, qu’ils soient porteurs d’un handicap ou non.

Veiller à proposer un contenu lisible facilement ou une navigation plus fluide est un avantage pour tous les utilisateurs des sites web comme le vôtre impliqués dans l'accessibilité numérique. C’est un atout concurrentiel pour l’ensemble de vos clients potentiels.

Élargir votre clientèle potentielle

Il serait préjudiciable pour votre entreprise d’ignorer les clients porteurs d’un handicap. Travailler sur l'accessibilité de votre site multilingue, c’est ouvrir la porte à des millions d'acheteurs potentiels avec à la clé une augmentation significative de votre chiffre d’affaires.

Pour éviter des déplacements parfois compliqués, les personnes souffrant d’un handicap ont tendance à privilégier d’autant plus les achats sur internet... à condition que le site de leur choix leur soit accessible !

Le saviez-vous ? Selon le rapport publié il y a 10 ans par l’OMS et la Banque Mondial, environ 15 % de la population mondiale présentait un handicap. Ce chiffre est en constante hausse notamment du fait du vieillissement de la population.

Améliorer l'accessibilité des contenus de votre site a également de bonnes répercussions en termes de trafic et de référencement. En effet, proposer des pages web faciles à appréhender augmente de manière significative le nombre de visiteurs. En parallèle, elles obtiennent un bon positionnement de la part des moteurs de recherche, friands de contenus structurés et à la lisibilité optimisée.

Booster l’image de marque de votre entreprise

Votre engagement en faveur d’une meilleure accessibilité web est un “bon point” pour votre e-réputation.

En effet, si cela fait partie de l’une de vos priorités, vous mobilisez vos équipes (concepteurs…) et vous leur donnez les moyens pour faciliter l’accès de votre site multilingue à tous (malvoyants, malentendants…). Vos contenus sont facilement accessibles sans discriminations. Les internautes seront reconnaissants de vos “efforts” et votre entreprise sera “bien vue”.

Bon à savoir : découvrez comment rester maître de votre e-réputation !

Les bonnes pratiques pour améliorer l'accessibilité de votre site web multilingue

Pour rendre votre site multilingue accessible selon les 4 principes du WCAG, chaque page doit être :

  • perceptible quel que soit le handicap (un contenu textuel doit également être présenté sous forme non textuelle, et inversement).
  • utilisable facilement (notamment via le clavier ou la souris) et avec un temps suffisamment long laissé aux utilisateurs pour consulter le contenu.
  • compréhensible, donc lisible avec une navigation simple et intuitive.
  • robuste c’est-à-dire compatible avec les technologies existantes et futures.

Voici quelques bonnes pratiques pour améliorer l'accessibilité de votre site internet :

  • Proposer systématiquement des équivalents textuels à vos contenus multimédias (sous-titres vidéo…), et inversement.
  • Travailler un design responsive (adapté à la lecture sur tablette, PC ou smartphone).
  • Structurer vos contenus avec des titres et sous-titres (respecter la base du SEO en somme !) pour qu’ils soient faciles à appréhender.
  • Renseigner les balises alt des éléments visuels pour permettre par exemple aux déficients visuels utilisateurs de lecteurs d’écran d’obtenir une description du contenu.
  • Utiliser des couleurs suffisamment contrastées pour faciliter la lisibilité de vos contenus.Rendre le contenu adaptable par exemple pour laisser la possibilité de modifier la taille de police.

Améliorer l'accessibilité web de votre site multilingue fait dorénavant partie de votre objectif. Vous avez raison : les enjeux sont de taille ! Pour mettre toutes les chances de votre côté de l’atteindre, faites appel à une agence de traduction spécialisée et intégrez-la si possible en amont du projet. Grâce à ses compétences et ses conseils en la matière, elle vous accompagnera pour rendre votre site accessible quelle que soit la langue.


Pour aller plus loin : pourquoi et comment rendre la traduction web seo friendly ?