Traduction spécialisée : documents institutionnels et financiers

traduction financière

Les grands groupes internationaux et les professionnels du juridique et de la finance qui les accompagnent doivent souvent produire et/ou exploiter des documents à l’international. Documents financiers, documents institutionnels, comment s’assurer des traductions sans faille ?

Traduction financière et institutionnelle, pour qui ? pour quoi ?

Vous faites partie du board de direction et vous devez pouvoir appréhender pleinement la nature des documents de votre entreprise à travers toutes ses filiales et activités internationales. Fiscalistes, commissaires aux comptes, experts comptables, gestionnaires d’actifs et de fonds d’investissement, risk managers, auditeurs… vos analyses et les stratégies et opérations qui en découlent se fondent sur des données précises.

Pour que la langue comme l’ensemble des informations localisées (unités monétaires, unités de mesure, comptabilité étrangère…) ne soit pas un frein, des experts de la traduction financière et de la traduction institutionnelle vous accompagnent dans la traduction fiable, voire certifiée, de ces documents cruciaux d’aide à la décision.

Quels documents traduire ?

COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE ET FINANCIERES

DICI (ou KIID), KID PRIIPS, prospectus et commentaires de fonds

  • Notes d’information pour SICAV, PEE, OPCVM, études macroéconomiques, prospectus d’émissions, rapports de gestion de fonds d’investissement, analyses boursières, notes de conjoncture, notes d'opérations, émissions d’actions…
  • Plans d’actions stratégiques, Rapports annuels, résultats trimestriels ou semestriels, avis financiers, communiqués de presse financiers, lettres aux actionnaires, PV d’AG, courriers et documents liés aux relations investisseurs...

AUDIT ET COMPTABILITE

  • Recommandations, rapports de commissariat aux apports et à la fusion, rapports de CAC, audit financier, notes de synthèse, procédures de formation, manuel qualité,
  • Description des normes comptables, comptes et annexes aux rapports financiers...

DOCUMENTS CORPORATE

  • Documents RH (PEE, PERCO, intéressement, participation), brochures commerciales, journaux internes, modules de formation, etc.

Tous ces documents financiers et institutionnels relèvent d’enjeux essentiels pour les entreprises. Leur traduction multilingue doit être confiée à des experts du secteur.

Zoom sur la traduction assermentée de vos documents financiers

Cession d’entreprise à l’international, fusion-acquisition, développement de franchises… pour mener à bien vos projets à l’international, vous pouvez être amené à non seulement faire traduire vos documents mais aussi leur conserver leur caractère officiel. Il s’agit dans ce cadre de recourir à une traduction assermentée des documents financiers. Des agences de traduction spécialisée en traduction financière et juridique peuvent ainsi mener toutes les démarches nécessaires et vous apporter les conseils utiles selon le contexte et la typologie de document concerné : brief, traduction, localisation, assermentation, apostille.

Méthodologie de la traduction financière et institutionnelle

Pour bien traduire, il s’agit de bien comprendre. La traduction de documents financiers et institutionnels nécessite une parfaite maîtrise du jargon précis dans les langues souhaitées tout autant que des rouages de la finance et de la comptabilité. Ce type de traduction spécialisée ne peut souffrir d’approximation.

Veillez à confier vos projets sensibles à des professionnels de la traduction financière et institutionnelle pour vous garantir :

  • Des traductions financières fidèles et précises réalisés par des traducteurs ayant souvent une expérience significative dans le secteur,
  • La rigueur de relectures croisées,
  • Des conseils avisés en matière de localisation ou d’assermentation par exemple,
  • Le respect de délais parfois serrés,
  • La confidentialité la plus stricte.

Pour aller plus loin :