Traduction en chinois : comment bien choisir votre traducteur ?

Comment bien choisir votre traducteur ?

Fort de son dynamisme économique, la Chine attire de plus en plus les entreprises en Europe, notamment en France, qui y voient un marché riche d’opportunités. Et pour toucher les consommateurs, il est nécessaire de traduire les contenus français en chinois. Et si, comme moi, vous ne parlez pas chinois, comment vous assurer de la qualité des traductions quand vous ne parlez, ni ne lisez la langue cible ? Comment bien choisir votre traducteur chinois ?

Etre traducteur interprète chinois français ou chinois anglais par exemple constitue aujourd’hui une carte de visite indéniable sur le marché de la traduction dans le monde occidental mais elle n’est pas simple à obtenir !

Comment traduire des contrats pour commercer avec la Chine ?

Les contrats sont la pierre angulaire de vos relations commerciales. Confiez vos travaux à une agence de traduction professionnelle et assurez-vous qu’elle propose un service de traduction chinois juridique, voire assermenté pour l’établissement de vos contrats.

Si généralement le contrat comporte une version chinoise et une autre dans la langue du cocontractant (français ou anglais par exemple), ces deux versions peuvent avoir quelques différences, parfois source de contentieux. Attention donc à vous assurer de confier ces travaux à des traducteurs natifs maîtrisant parfaitement les deux langues et experts juridiques en Chine. Denrée rare mais nécessaire avant de vous engager dans vos affaires avec la Chine, orientez-vous de préférence vers des agences de traduction d’envergure ou spécialisées.

Seul un traducteur chinois assermenté (traducteur expert juridique certifié et assermenté par la cour d’appel) saura vous conseiller et apporter une traduction français chinois (ou traduction chinois français selon les langues source et cible) véritablement fiable revêtue d’un caractère officiel.

Quels sont les risques des inexactitudes de traductions ?

Dans le cadre de contrats commerciaux, la loi chinoise prévoit que le contrat chinois prévaut sur les autres versions sauf exception stipulée dans le contrat initial. Du coup, c’est la loi du pays (en l'occurrence ici la Chine) qui sera mère dans votre contentieux. Dans tous les cas, mieux vaut éviter les distorsions de traduction grâce à un traducteur chinois assermenté !

Et la traduction technique français chinois ?

Pour bien utiliser votre nouveau logiciel ou le dernier électroménager acheté made in Hong Kong Macao ou Taïwan, n’avez-vous pas déjà été confronté à un manuel utilisateur totalement incompréhensible ? Traduire du chinois en français ne s’improvise pas et un dictionnaire chinois français ne suffira pas !

Pas d’approximation ! Cela dessert l’image de l’entreprise et génère de l’insatisfaction chez vos clients ou partenaires ! La traduction de texte technique nécessite une parfaite compréhension du vocabulaire spécifique au secteur afin d’assurer une bonne retranscription en chinois. Assurez-vous dans ce contexte que l’agence de traduction dispose dans son équipe d’un traducteur chinois, natif de Chine, et doté de votre spécialité (industrie, finance, agroalimentaire, informatique, scientifique…).

Exemples de traductions techniques et scientifiques : Manuel utilisateur, données techniques, fiches produits dans des secteurs de pointe, manuels d'exploitation, documents de formation, procédures de sécurité, rapports de recherche et développement, rapports scientifiques…

Peut-on apprendre le chinois pour devenir traducteur ?

Il faudra vous armer de patience et vous montrer constant dans l’apprentissage de la langue chinoise qui compte parmi les plus complexes au monde.

Avant de vous lancer dans une formation de traduction interprétariat chinois, il vous faudra maîtriser parfaitement la langue et la culture. Suivre beaucoup de cours de chinois pour apprendre à parler mais aussi à écrire en caractère chinois, une langue idéographique aux caractères de plus en plus abstraits.… la tâche sera lourde et vous devrez ensuite vous mesurer aux millions de locuteurs natifs.

Compte tenu de la complexité de la langue, la richesse du vocabulaire chinois traditionnel (mandarin) et de ses subtilités, sans parler de ses nombreux dialectes et au regard des spécificités culturelles, il est indispensable de faire appel à des traducteurs de langue maternelle mandarin et dotés des spécialités dont vous avez besoin.

**Pour en savoir plus sur la Chine et son marché lire : **